[Gabon] Front Social : Le Synapost suspend unanimement sa grève.

 [Gabon] Front Social : Le Synapost suspend unanimement sa grève.
Digiqole Ad

C’est ce qui ressort de l’Assemblée Générale Extraordinaire convoquée ce lundi en début d’après-midi (14 h) après une rencontre entre les trois parties prenantes.

Les agents postiers ont vécu au cours de ces derniers mois, la même galère que celle enregistrée en 2018 où leurs salaires avaient été coupés sur plusieurs mois occasionnant un effritement du niveau social desdits agents.

Pour cette année 2020, les agents postiers ne supportent plus les retards de salaires à répétition, comme si Michael ADENDET, le PDG de la poste n’avait pas toujours su tirer les leçons des différentes crises. Toute chose qui fait dire à une déléguée « les postiers se trouvent à la croisée des chemins », d’autant qu’il y a par-dessus tout une crise de confiance qui s’est installée entre ceux-ci et leur direction générale qui va jusqu’à refuser les différentes demandes d’audience déposées par les partenaires sociaux dans l’optique de trouver ensemble des solutions pour une sortie de crise.

Pour que seul un dialogue direct et franc entre la direction générale et les partenaires sociaux, puisse permettre d’aboutir à une solution, la suspension de la grève de ce lundi est consécutive à la rencontre que les partenaires sociaux ont eu avec le Ministre d’État en charge de la communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou en présence du directeur général, Michael Adendet.

Résultat : à compter de ce mois de décembre, les salaires seront payés chaque 25 du mois. C’est un acquis que le Synapost veut partager avec tous ceux qui ont fait montre d’abnégation à l’instar de la tutelle qui n’a jamais ménagé de son temps pour ramener les deux parties à la table des négociations.

La chefferie du Synapost en est même consciente des efforts communs « aujourd’hui, il n’y a pas de perdant », a souligné M. Bayone, Secrétaire Général du Synapost.

Ce retour à l’espoir était suffisant pour amener tous les postiers à voter unanimement, pour une suspension de la grève en prévision d’un paiement de leur salaire dès le 25 décembre prochain. Un fait important qui devrait permettre aux enfants des postiers de bénéficier également de Noël, eux qui ont déjà vécu une rentrée scolaire assez difficile.
                                                                 

Alain Mbinah

0 Reviews ( 0 out of 0 )

Write a Review

0 Reviews ( 0 out of 0 )

Write a Review

Articles Connexes

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *